FEMMES D'INTERIEUR

CARTE BLANCHE

Le 18 novembre  à 20h30 au Quai de Scène

LECTURE THEATRALISEE

Dans les années 1920, le “Cercle vicieux”, réuni à l'hôtel Algonquin, régnait sur la vie intellectuelle et mondaine new-yorkaise, célèbre pour l'humour hautement caustique des conversations qui s'y menaient. De la Table ronde, Dorothy Parker est la benjamine. C’est un personnage immanquable. Ecrivaine brillante, engagée avec toute son âme et intelligence dans son époque, forte tête, alcoolique notoire, amoureuse transie d’un bisexuel avec qui elle se marie deux fois...On peut l’appeler féministe et surtout femme, tour à tour heureuse puis dépressive, retirée du monde ou bien régnant sur Hollywood, élégante et anti-mondaine … Elle critique sévèrement le monde, les « femmes d’intérieur », aime Luther King et se sent pourtant seule et incomprise. Une femme qui s’est battue pour exister en tant que telle, dans un monde fait pour et par les hommes… Célébrée pour son humour et son extraordinaire sens de l'observation, Dorothy Parker a laissé une œuvre dans laquelle les petits ratés de la vie de couple prennent souvent l'allure d'une comédie désopilante et cruelle.  


Lecture dirigée par Juliette Delfau et Hélène Catrysse
Distribution en cours

Tarif: 8€/6€ (enfants - de 12 ans)